2016 Update

Our AGM was held in Halifax, NS April 29 – May 1 2016.

Our 2016 board:
Savayda Jarone – Nova Scotia (president, 2nd year of two year term)
Katolen Yardley – British Columbia (vice president, 2nd year of two year term)
Jeananne Lang – Alberta (secretary 1 year term)
Johanne Fontaine – Quebec (treasurer, 1 year term)
Anais de Valicourt – Quebec
Lianna Vargas – Ontario
Rick De Sylva – Ontario
Robert Rogers – Alberta
Lindsay Hounslow – British Columbia

One of the main discussion items in April was follow up plans from the first nation-wide herbal gathering, which included the Herbal Elders Ceremony. Due to the success of this first event, we intend to co-ordinate Canadian herbal gatherings every few years. We are currently exploring location options for the next conference in 2018, with the intention of changing the location each year in order to make it accessible to herbalists spread across the country. These conferences fulfill one of our major mandates which is to unite herbalists across the country and to promote Canadian herbalism.

Honouring our Canadian herbal elders remains an ongoing project. We will continue to take nominations for new elders and they will be recognized at future national conferences.

The CCHA has recognized the need to make herbal practitioners services more accessible and affordable to clients. One area we wish to examine is how herbal practitioner visits can be claimed through employment benefits or extended health and insurance coverage.

This fall we contacted the Natural and Non-prescription Health Products (NNHPD) in regards to their proposed policy changes. While herbal practitioners primarily operate outside of the NNHPD industry, we have overlapping interests and CCHA members have held important roles in advising past policy development. We want to ensure that the rights of herbal practitioners are not affected by the proposed changes and have requested an in person meeting with government policy makers to review related considerations. In addition, we have extended our offer to act as expert advisers and have expressed our concern that traditional health claims are not respected in the proposed policy.

History was a topic of our discussion. As a follow up to the elders ceremony, it was agreed that Canada has its own special herbal history stories and characters that we would like to preserve and capture in some form. This is an exciting creative project for the year ahead. This conversation lead to one about fundraising, such a project will require funds. We are assessing our financial needs and exploring ways to earn money for the ongoing costs of running our organization and to support creative projects such as this.

Notre assemblée générale annuelle s’est tenue à Halifax (Nouvelle-Écosse) du 29 avril au 1er mai 2016.
Comité 2016 du Conseil :
Savayda Jarone (Nouvelle-Écosse), présidente, 2e année d’un mandat de deux ans
Katolen Yardley (Colombie-Britannique), vice-présidente, 2e année d’un mandat de deux ans
Jeananne Laing (Alberta), secrétaire avec mandat d’un an
Johanne Fontaine (Québec), trésorière avec mandat d’un an
Anaïs de Valicourt (Québec)
Lianna Vargas (Ontario)
Rick DeSylva (Ontario)
Robert Rogers (Alberta)
Lindsay Hounslow (Colombie-Britannique)
Un des principaux thèmes de discussion en avril a porté sur le suivi du premier rassemblement pancanadien d’herboristerie, qui comprenait la cérémonie d’hommage aux anciens. En raison du succès de ce premier événement, nous avons l’intention de coordonner des rassemblements pancanadiens d’herboristerie réguliers à quelques années d’intervalle. Nous explorons actuellement les emplacements possibles pour le prochain rassemblement en 2018 et avons l’intention de choisir un nouvel emplacement chaque année afin de rendre l’événement accessible aux herboristes de tout le pays. Ces rassemblements remplissent un de nos principaux mandats, soit celui de réunir les herboristes de tout le pays et de promouvoir l’herboristerie au Canada.
Le projet d’hommage aux anciens herboristes canadiens demeure un projet en cours. Nous continuerons d’accepter les candidatures d’autres anciens et leur rendrons hommage dans le cadre de nos prochains rassemblements pancanadiens.
Le CCAH a reconnu le besoin de rendre les services d’herboristerie plus accessibles et plus abordables pour les clients. Nous souhaitons entre autres examiner la façon dont les visites chez un herboriste pourraient faire l’objet d’une réclamation dans le cadre des régimes d’avantages sociaux d’employeurs ou des garanties annexes des régimes d’assurance maladie.
Cet automne, nous avons communiqué avec la Direction des produits de santé naturels et sans ordonnance (DPSNSO) afin de discuter des changements proposés à leurs politiques. Bien que les herboristes travaillent principalement dans un cadre qui ne relève pas de la DPSNSO, nous avons des intérêts qui se chevauchent et les membres du CCAH ont joué un rôle important en matière de recommandation pour l’élaboration de politiques antérieures. Nous voulons nous assurer que les droits des herboristes ne sont pas touchés par les changements proposés et avons demandé une rencontre en personne avec les décideurs gouvernementaux afin d’examiner les considérations connexes. De plus, nous avons prolongé notre offre d’agir à titre de conseillers experts et avons exprimé notre préoccupation à savoir que les allégations traditionnelles en matière de santé ne sont pas respectées dans la politique proposée.
L’histoire a été un sujet de discussion. Pour donner suite à la cérémonie d’hommage aux anciens, il a été convenu que le Canada possède sa propre histoire de l’herboristerie comportant des personnages importants, et que nous aimerions la préserver et la consigner sous une forme ou une autre. Il s’agit d’un projet créatif passionnant pour l’année à venir. Cette discussion a mené à une autre portant sur la collecte de fonds, puisqu’un tel projet nécessitera des fonds. Nous évaluons donc nos besoins financiers et explorons des moyens pour obtenir de l’argent afin de couvrir les frais courants permanents de notre organisation ainsi que pour soutenir des projets créatifs comme celui-ci.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*